L'Auto Hypnose :

Auto-Hypnose

Lancez cette musique d'ambiance pour lire :

Dans l’autohypnose, il s’agit d’atteindre le même état de conscience modifié que dans l’hypnose, à cette différence prêt qu’il n’y a pas d’hypnothérapeute pour vous guider. Une à deux séances en cabinet peuvent être nécessaires pour maitriser les différentes techniques qui permettent de pratiquer l’autohypnose. Toutefois, voici quelques conseils pour vous exercer.

Dans un premier temps, il est important de pratiquer l’autohypnose régulièrement. Il est plus facile au début de pratiquer dans un endroit calme où vous serez sûr de ne pas être dérangé. Par la suite et avec de l’entrainement, vous pourrez intégrer les bruits ambiants à votre guise.
Il vous suffit de vous installer dans un fauteuil confortable (évitez votre lit afin de ne pas établir de confusion entre hypnose et sommeil).
Différentes techniques d’induction sont possibles, elles sont d’ailleurs similaires aux techniques d’induction de l’hypnose. En voici quelques unes :

- Induction par fixation :

- Induction par lévitation :

- Induction par les escaliers :

- Technique de Rossi :

- Le bon souvenir : bientôt disponible...

Il est important d’établir un dialogue intérieur en se parler à la 2° personne du singulier sur un ton calme et un rythme lent. Petite astuce : se parler sur l’inspiration permet d’accentuer les sensations de légèreté tandis que se parler sur l’expiration fait appel à des sensations de lourdeur.

Avant la séance, il est nécessaire de vous fixer des objectifs réalistes et progressifs (c’est encore mieux s’ils sont mesurables) et de les formuler en termes positifs. Vos suggestions doivent être simples, claires et positives. Les comportements à changer sont formulés en utilisant le passé et les solutions au présent.

L’autohypnose est encore plus efficace si vous parvenez à visualiser vos objectifs sous forme d'images mentales. Utilisez un maximum de détails visuels, auditifs et kinesthésiques (sensations et mouvements) pour rendre ces images mentales réalistes et vivantes pour votre cerveau. Si vous avez des difficultés avec la visualisation, alors concentrez-vous sur le dialogue intérieur et les sensations corporelles.

Le temps optimal d’une séance d’autohypnose est de 20 minutes. Vous pouvez vous faire vous- même une suggestion sur la durée de la séance, vous serez étonné de constater qu’elle durera le temps que vous vous étiez fixé.

Cela fait beaucoup de choses à retenir, toutefois avec la pratique régulière, vous allez vite acquérir des automatismes. Par ailleurs, vous pouvez écrire le script de votre séance, l’enregistrer et l’écouter quand vous le souhaitez.

Pour vous guider dans vos premiers pas sur le chemin de l’autohypnose voici une séance basée sur un exercice de réduction du stress.

Exercice de réduction du stress :

Écoutez ici ►

Un séance d'hypnose pour bien vivre le confinement :

Après une semaine de confinement, je vous propose une séance d'hypnose qui a pour objectif de solliciter toutes les ressources inconscientes qui vont vous permettre de mieux vivre (ou vivre au mieux) cette période si particulière que nous vivons tous que nous soyons ou non confinés, seul ou en famille, en appartement ou en maison... Chacun dispose de formidables ressources qui ne demandent qu'à être mises à jour et exploitées.

Je vous souhaite un bon voyage au cœur de vos ressources hypnotiques.

Écoutez ici ►